Réduire ses impôts fonciers grâce à la rénovation de l’ancien : les pistes

Réduire ses impôts fonciers grâce à la rénovation de l’ancien : les pistes

La remise à neuf d’une propriété ancienne peut ouvrir à des avantages fiscaux. En effet, selon le type de rénovation à réaliser, le particulier peut bénéficier d’une déduction fiscale sur le logement locatif, la résidence principale ou la réhabilitation avant vente de son bien. Les conditions de la réduction d’impôt varieront en effet selon la nature des investissements du particulier.

Par quels moyens bénéficier de la réduction d’impôts fonciers ?

Le contribuable peut bénéficier d’avantages fiscaux dans le cas où il réalise différents types de travaux. En outre, dans le cadre de la rénovation de son logement principale, les réductions fiscales s’appliquent sur les travaux de rénovation énergétique mais aussi pour l’amélioration de la configuration de la maison pour la rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite. La réduction fiscale s’applique également aux propriétaires bailleurs qui désirent améliorer le confort des logements locatifs. Par ailleurs, en rentrant dans le dispositif Pinel, une habitation peut bénéficier d’une réduction d’impôts si le propriétaire finance sa réhabilitation. Sachez toutefois que toutes ces mesures fiscales ne peuvent être cumulées pour un seul propriétaire et un seul logement.

Les principes des réductions fiscales

Selon la nature des travaux, l’Etat peut appliquer une aide différée ou une réduction d’impôt. Ce dernier cas s’applique souvent lors le montant du crédit d’impôt à payer est inférieur à celui de la recette fiscale brute. Dans le premier cas, le contribuable doit financer entièrement ses travaux et payer de façon normale ses taxes. En revanche, il reçoit un remboursement partiel des travaux à selon la nature de la rénovation. Cependant, les lois sur les taxes ne cessent d’être révisées. Sachez par exemple qu’il existe des travaux qui ne sont plus éligibles à cette réduction fiscale. En outre, le remplacement du vitrage des fenêtres, l’acquisition d’une chaudière au fioul ne font plus partie des travaux éligibles à la réduction d’impôts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*