Relation compliquée entre mère et fille : comment rétablir une bonne entente ?

Relation compliquée entre mère et fille : comment rétablir une bonne entente ?

Faites de rivalités et de complicités, le lien entre la mère et la fille adolescente est une relation fusionnelle exacerbée. Quand la petite fille devient adolescente, elle se protège l’autorité de la mère et tend à affirmer sa personnalité. Ainsi commence les tensions qui peuvent durer des années. Pour autant, faut-il croire qu’une mère et sa fille ne peuvent pas être complices ? Voici des conseils de psy qui vous aideront à établir une belle harmonie avec votre mère ou votre enfant, malgré vos divergences.

Pourquoi la relation entre la mère et la fille est souvent tendue ?

Pour comprendre cette relation riche en amour et en conflits, il est nécessaire de se rappeler que même la mère a passé une période d’enfance. À partir de ses vécus, de ses expériences de la vie et de ses croyances forgées, elle va essayer de protéger au mieux sa fille. Dans cette relation, la mère peut vivre avec peine le fait de se détacher petit à petit de sa petite fille au fur et à mesure qu’elle grandit. Elle a l’impression que sa fille la lâche à un certain moment où elle trouve son indépendance. Cette situation est mal vécue par la mère qui essaye tant bien que mal d’imposer son autorité.

Comment instaurer une bonne relation mère-fille ?

Les deux parties doivent comprendre tout d’abord les frustrations de l’une et de l’autre. Une mère a besoin de voir que sa fille a toujours de l’admiration pour elle, qu’elle signifie beaucoup à ses yeux. De son côté, les besoins de sa fille ont évolué. Si elle a soif d’indépendance et qu’elle veut chercher son propre chemin, cela fait partie du cycle de vie humain. Si vous êtes mère, sachez que votre enfant aura appris de vos enseignements et qu’à l’âge de raisonnement, il peut déjà se protéger du danger qui l’entoure, même sans vous avoir derrière le dos. Le cordon ombilical doit être détaché à un certain moment même si vous ne le voulez pas. Si la relation est déjà assez compliquée, l’accompagnement d’un psy sera nécessaire pour rétablir une bonne communication et dénouer le fond du problème.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*