Acheter une résidence secondaire : un investissement

Parmi les plus grands secteurs d’investissement du monde figure l’immobilier. Celui qui veut investir dans l’immobilier à plusieurs options. L’investisseur peut mettre en location un immeuble dont il a la propriété. Il peut également décider de vendre définitivement ledit immeuble. Mais on se demande si l’achat d’une résidence secondaire est aussi un investissement. Découvrez une réponse à cette préoccupation dans les lignes à suivre.

En quoi acheter une résidence secondaire est-il un investissement ?

Beaucoup de gens pensent que celui qui achète une résidence secondaire n’a pas fait un investissement. Pourtant, c’est bel et bien le cas. C’est aussi un moyen pour investir dans l’immobilier. Premièrement il faut savoir que c’est un investissement économique. L’achat d’un logement secondaire est : un peu financé par les loyers issus de sa mise en location. De même, on peut qualifier l’achat d’une résidence comme un investissement sécurisant.

A découvrir également : Comment construire une maison passive ?

Cela se justifie par le fait qu’il donne droit à des garanties de constructeur. Il faut également ajouter que cette résidence secondaire peut devenir une résidence principale. C’est souvent le cas lorsque le propriétaire est dans sa retraite. C’est d’ailleurs en cela que l’achat d’une résidence secondaire est un investissement économique. Il permet à l’investisseur de ne pas payer de loyers après sa retraite. Ainsi, non seulement vous allez jouir de ses fruits. Mais vous allez aussi profiter de votre droit d’user. Par ailleurs, il faut savoir que celui qui a acheté une résidence secondaire a fait un investissement rentable. Car, si la résidence se trouve dans une localité en plein essor, la résidence peut prendre de la valeur.

Quelques avantages d’opter pour un programme immobilier neuf

Lorsque vous décidez d’acheter une résidence secondaire, vous avez deux options. Vous pouvez décider de vous tourner vers une ancienne résidence. Vous pouvez aussi décider de vous tourner vers une nouvelle résidence. C’est cette dernière option qui est pratique ces dernières années. Sa praticité n’est pas étonnante en raison des nombreux avantages qu’elle offre. En effet, celui qui veut investir dans une résidence neuve assure au maximum trois pour cent comme frais de notaire.

A lire aussi : Nos conseils pour l'achat de votre résidence secondaire

Or, pour les anciens logements, il doit assurer sept à huit pour cent du prix de la résidence. De même, lorsque vous investissez dans une résidence secondaire neuve, vous n’aurez plus de dépenses imprévues à faire. C’est lorsqu’on opte pour une ancienne résidence qu’on pensera encore à l’état de la chaudière et aussi aux peintures.

Astuces pour acheter une résidence secondaire à bas prix

Beaucoup de gens pensent que les résidences secondaires sont chères sur le marché immobilier. Or, il est possible d’en acheter à un prix réduit. Il y a des astuces pour réduire le prix auquel l’achat se propose. La meilleure astuce pour le faire, c’est de mettre la résidence en location. Cette astuce vous permet de couvrir les frais de l’achat de façon ponctuelle. Généralement, on fait un prêt immobilier pour ce genre d’investissement. Et en principe, les banques demandent un apport personnel de l’emprunteur avant de lui octroyer ce prêt.

Mais si ce dernier investit dans la loi Pinel, on peut l’épargner de l’apport personnel qu’on lui exige. La loi Pinel offre d’énormes privilèges à ses investisseurs. Il suffit que le bien en question soit neuf pour qu’elle s’applique à son propriétaire. La loi Pinel est aussi donc une alternative pour faire un investissement économique. Elle constitue une garantie aux établissements prêteurs. Vous pouvez donc facilement acheter une résidence secondaire sans faire aucun apport personnel.

Quid de la fiscalité d’une résidence secondaire ?

La fiscalité qui s’applique aux résidences secondaires est un peu particulière. Que vous optiez pour une résidence neuve ou ancienne, vous allez payer des impositions. Vous aurez des dettes fiscales, peu importe si vous occupez le logement. Il y aura des taxes foncières, des taxes d’habitation et même des taxes d’ordures qui pèseront sur vous.

Il n’y a donc pas grande différence avec les résidences principales de point de vue fiscal. La principale différence est relative à la redevance audiovisuelle. C’est une redevance qui s’applique uniquement aux habitations principales. On ne l’applique pas aux résidences secondaires.

En résumé, il faut retenir que celui qui investit dans une résidence secondaire, a bien fait. Il va notamment bénéficier d’un avantage fiscal. De même, les frais de notaire sont insignifiants s’il opte pour une résidence neuve.