Oeil qui saute : est-ce grave ou signe de mauvaise santé ?

Oeil qui saute : est-ce grave ou signe de mauvaise santé ?

L’œil qui saute est un terme général désignant les spasmes des muscles de la paupière. Ces spasmes se produisent sans que vous puissiez les contrôler. La paupière peut se fermer (ou presque) à plusieurs reprises, puis se rouvrir. Alors, avoir un œil qui saute est-il le signe d’une mauvaise santé ou est-ce grave ? Nous vous donnons des détails dans cet article.

Un œil qui saute, qu'est-ce que c'est ?

Un œil qui saute, ou myokymie, est un mouvement répétitif et involontaire des muscles de la paupière. Ces spasmes affectent généralement la paupière supérieure, mais ils peuvent également se produire dans les deux paupières. Pour la plupart des gens, ces spasmes sont très légers et ressemblent à une petite contraction de la paupière.

A découvrir également : Comprendre la remontée acide pendant la grossesse

D'autres personnes peuvent ressentir un spasme suffisamment fort pour fermer complètement leur paupière, mais il s'agit d'une affection différente appelée blépharospasme. Les épisodes de contractions des paupières sont imprévisibles ; les contractions peuvent se produire de manière intermittente pendant plusieurs jours. Il se peut qu'il n'y en ait plus pendant des semaines, voire des mois.

Les spasmes sont indolores et inoffensifs, mais ils peuvent être gênants. La plupart des spasmes disparaissent d'eux-mêmes sans traitement. Dans de rares cas, les secousses des paupières peuvent être le signe précoce d'un trouble chronique du mouvement, surtout si elles sont accompagnées d'autres secousses faciales ou de mouvements incontrôlables.

A lire aussi : Les bienfaits du Gingembre

Causes courantes de la contraction des yeux

Stress : l'anxiété ou le stress provoquent souvent une tension dans les muscles. Une tension prolongée peut provoquer des contractions musculaires.

Fatigue : La fatigue causée par le manque de sommeil peut affecter le fonctionnement des neurotransmetteurs. Cela peut entraîner des spasmes musculaires, en particulier autour des yeux.

Caféine : Lorsque la caféine est consommée en trop grande quantité, elle peut stimuler des mouvements musculaires involontaires ou provoquer des spasmes.

Oeil qui saute : est-ce grave ou signe de mauvaise santé ?

Déshydratation : La déshydratation peut perturber la fonction musculaire et provoquer l’œil qui saute.

Carence en vitamines : une carence en une ou plusieurs de ces vitamines en calcium, magnésium et vitamine D peut entraîner une faiblesse musculaire et/ou des spasmes.

Fatigue oculaire : un effort excessif des muscles peut entraîner leur contraction. Se concentrer pendant de longues périodes peut solliciter les muscles oculaires et provoquer des spasmes de la paupière.

La drogue et l’alcool provoquent des spasmes musculaires dans tout le corps y compris les yeux.

Comment  traiter l’œil qui saute ?

Pour mettre un terme aux contractions des paupières, il convient d'en rechercher les causes possibles. Traiter les tics oculaires peut être aussi simple que de modifier son mode de vie, par exemple en adoptant une alimentation équilibrée, en faisant de l'exercice régulièrement et en buvant beaucoup d'eau.

Cela peut réduire de manière significative le risque de tics oculaires ou aider à faire disparaître les tics des paupières.

Essayer de réduire le stress et dormir suffisamment peut faire une différence pour la santé de vos yeux. L'ajout de fruits et de légumes à votre régime alimentaire peut contribuer à combler les carences en vitamines. Vous pouvez également prendre une multivitamine quotidienne.

La modération en matière de temps passé devant un écran et de consommation de caféine et d'alcool peut également aider à soulager les tics oculaires.

Consultez immédiatement un ophtalmologiste si vous avez des contractions constantes des yeux. Des changements soudains dans l'apparence ou le mouvement de votre visage, y compris de vos paupières, sont également des raisons de consulter un professionnel des soins oculaires.