Quelles sont les banques françaises les plus fragiles ?

Le monde bancaire est un espace de parfaite concurrence où chaque société bancaire fait de son mieux pour se rendre visible à travers ses différentes offres et ses avantages. Néanmoins, parmi celles qui ont pu se hisser au sommet sur le marché, il y en a qui sont moins fiables que d’autres. Ainsi, de toutes les banques françaises, quelles sont les plus fragiles  ?

La Société Générale

Les activités exercées par chaque banque sont nécessaires pour vérifier sa fiabilité. Ainsi, les banques d’investissement sont celles qui sont le plus exposées au risque de faillite, le cas de la société générale.

A lire aussi : Quelle plateforme crypto-monnaie utiliser ?

D’abord, en se basant sur les critères de vérification des banques les plus sûres, la Société Générale est parmi les banques françaises les plus fragiles. Ensuite, bien qu’elle dispose d’un capital social avec le pourcentage requis, il y a d’autres banques qui sont plus adéquates qu'elle.

Ainsi, en ce qui concerne la disponibilité de fonds en liquide, elle est bien dans les normes recommandées. Mais, elle se place malheureusement parmi les dernières à respecter ces normes. Par ailleurs, la Société Générale est une banque qui est systémique et qui se retrouve dans la catégorie des banques d’investissement. Malheureusement, c’est une banque qui est exposée à plus de risques de faillite.

A lire en complément : C’est quoi la banque en ligne ?

La société bancaire BNP Paribas

Parmi, les banques considérées comme les plus fragiles, la banque BNP Paribas en fait partie intégrante en France. Ainsi, en se basant sur les différents critères de vérification de la fiabilité des banques françaises, BNP Paribas est considéré comme la banque la plus fragile.

D’abord , selon le classement des banques qui disposent d’impressionnant capital social, la banque BNP Paribas se place à la dernière position bien qu' elle dispose du pourcentage recommandé. Ensuite, en ce qui concerne la disponibilité de liquidité qui fait partie des critères de vérification, la banque BNP Paribas est également à la dernière position bien qu’elle respecte les normes recommandées.

Par ailleurs, grâce à son système systémique, BNP Paribas fait partie des banques d’investissement. Ensuite, les banques systémiques sont des banques avec des activités de haut débit et avec pluralité. Ce qui les expose à de grands risques de faillite. En effet, la branche de banque d’investissement a toujours été une branche à risque.

Le Groupe BPCE

Parmi les banques françaises, BPCE est au second rang en France. D’abord , c’est une banque qui selon son palmarès, se trouve dans la catégorie des banques les plus fragiles de la France. Ainsi, bien qu’elle remplit tous les critères pour avoir sa place parmi les meilleures banques françaises, elle fait partie des plus fragiles.

En effet, cette banque est contredite par les mêmes critères qui frappent celles qui sont dans la catégorie des banques les plus fragiles. Pour la simple raison qu’il existe d’autres sociétés bancaires plus meilleures et fiables.

Groupe Crédit Agricole

Parmi les banques d’investissement, nous avons aussi le Groupe de crédit agricole. Cette banque dispose des caisses régionales du Crédit Agricole, de la holding CASA et de ses filiales dont LCL. Elle dispose d’une capital social requis. Mais cela ne fait pas d’elle une banque plus sûre et fiable. En effet, elle remplit tous les critères de vérification pour se faire une place parmi les meilleures banques françaises.

Néanmoins, elle reste fragile à cause de son système systémique. Elle est une banque d’investissement et donc est exposée au risque de faillite malgré sa fiabilité. Par ailleurs, plusieurs clients de cette banque déposent assez de plainte contre sa fiabilité.

En résumé, la fiabilité d’une société bancaire passe par certains critères de vérification. Mais, la conformité à ces critères ne permet pas toujours d’être parmi les meilleures banques. Les banques d’investissement ne se hissent généralement pas parmi les plus fiables à cause de leurs expositions constantes au risque de faillite.