Enceinte ? Les premiers signes

Les réalités corporelles varient d’une femme à une autre. Toutefois, il y a des signes qui annoncent le début de grossesse chez toutes les femmes. Lorsque vous ressentez l’un d’entre eux, vous pouvez être sûr qu’un bébé se développe en vous. Voici les indices annonciateurs d’un début de gestation.

L’arrêt spontané des menstrues

Voici l’un des signes les plus redoutables d’un début de grossesse. L’arrêt des règles montre un début de gestation surtout chez les femmes ayant un cycle menstruel régulier. Notez néanmoins que cela notifie une grossesse dans tous les cas.

A voir aussi : Comment calmer un bébé qui ne veut pas dormir?

Il y a des femmes avec un cycle menstruel irrégulier. Un retard des règles ne permet donc pas de dire qu’elles sont entrées en phase de gestation. Ce sont des problèmes qui sont parfois dus à une carence ou à un excès d’hormones dans le sang.

Lorsqu’il n’y a pas fécondation, les règles surviennent 15 jours après l’ovulation. Mais il y a également des cycles menstruels sans ovulation. Ces cas sont fréquents chez les femmes âgées de 45 ans et plus. Notez simplement que l’absence ou le retard de règles chez les femmes ne permet pas forcément de dire qu’elles sont enceintes.

A découvrir également : Les motifs de refus de la garde alternée

La sensibilité des seins et l’augmentation du volume de la poitrine

C’est l’un des premiers changements qui surviennent lorsque la femme contracte une grossesse. Les seins changent de forme et prennent du volume. Ils commencent par produire de façon progressive le lait du futur bébé.

Les seins de la femme enceinte deviennent subitement plus durs et plus gros. Ils subissent les mêmes gonflements comme trois à quatre jours avant les règles. L’hypersensibilité réside beaucoup dans les douleurs.

La femme enceinte va ressentir des douleurs au niveau des seins. Elle aura ainsi du mal à prendre une douche ou à dormir sur le ventre pendant toute une nuit. Ses mamelles garderont la même allure tout au long de la grossesse.

Les mamelons changent également de forme et de couleurs. Elles deviennent plus foncées et plus rondes. Il peut arriver qu’elles laissent couler de petites laves appelées tubercules de Montgomery. Ces dernières peuvent apparaître aussi bien sur les aréoles que sur les tétons.

Les vomissements et la nausée

L’une des façons vulgaires de reconnaitre une femme enceinte est le vomissement. Pour rien du tout, elle ressentira des contractions intestinales. Ceci stimule la sécrétion d’une hormone qui ressort ensuite par la bouche à travers les déjections. Ce symptôme peut être toutefois remplacé par la diarrhée ou la grippe intestinale.

 

La nausée est constatée chez une femme sur deux en état de grossesse. Mais n’oubliez pas qu’une simple chute du niveau de sang peut aussi entraîner le dégoût et les vertiges. Il va falloir alors que ce symptôme s’ajoute à un retard des menstrues avant de parler de gestation.

Une forte température au-delà des 37 °

La température normale chez l’être humain est comprise entre 36 et 37 °. Chez la femme, elle peut connaitre de légères variations à l’approche des règles ou suite à l’expulsion de l’ovocyte II. Lorsqu’il n’y a pas eu fécondation, elle reprend sa valeur normale au lendemain des menstrues.

Chez la femme enceinte, la température reste supérieure à la normale durant tous les mois de grossesse. Cela est dû à l’action de la progestérone secrétée à forte quantité dans le sang. Le maintien en plateau de la température au-delà de 37 ° chez une femme est un signe indéniable de grossesse.

La variation de l’appétit

Rien n’est prévisible à ce niveau. Certaines femmes ont du mal à manger lorsqu’elles sont en début de grossesse tandis que c’est tout le contraire chez d’autres. En fois enceinte, vous pouvez avoir du dégoût pour vos aliments préférés et désirer d’autres aliments.

L’appétit n’est pas constant chez toutes les femmes fraîchement enceintes. À des moments donnés, vous n’aurez du goût pour aucun mets alors parfois vous aurez un appétit d’ogre.

En résumé, les symptômes de grossesse varient généralement d’une femme à une autre. Mais les traits exposés tout au long de cette rubrique sont observables chez toutes les femmes nouvellement enceintes.