Comment calmer un bébé qui ne veut pas dormir?

Après un dîner, votre bébé peut se mettre à pleurer et peut même refuser catégoriquement de dormir. Malgré tout ce que vous savez faire dans ce cas, le résultat demeure vain. Il coulait tellement les larmes au point de chauffer. Vous êtes dépassé par la situation et vous ne savez plus quoi faire. Pas de panique, voici des méthodes simples et efficaces qui peuvent vous être utiles.

Calmer un bébé avec une berceuse

A lire aussi : Comment choisir les couleurs et les motifs pour créer un faire-part de mariage d'hiver ?

La berceuse est un moyen efficace pour calmer un bébé qui refuse de dormir. Lorsque votre petit bout de chou refuse d’embrasser Morphée, ne pensez pas rapidement à lui administrer un somnifère. Misez plutôt sur une comptine ou une berceuse. En effet, aucun enfant ne résiste à ces doux et tendres morceaux.

Avec votre voix, commencer à lui fredonner une berceuse en l’accompagnant de petites caresses. Dites-lui dans les oreilles de petites paroles valorisantes. Vous pouvez par exemple jouer un morceau du genre sur votre téléphone en diminuant le volume.

A lire également : Les robes des années 30 : un voyage dans le temps avec une beauté esthétique vintage

Tapotez-lui tendrement et délicatement le dos et vous verrez qu’il s’endormira les instants qui suivront. Veillez à ne pas l’habituer à un tel exercice chaque soir. Soyez donc attentif à ses gestes pour savoir s’il n’a pas sommeil ou pas.

Calmer un bébé avec une petite promenade

Une petite promenade peut calmer un bébé qui refuse de dormir. Quand vous constatez que votre petit doudou ne cesse de grogner, prenez-le et faites ensemble une petite promenade. Cela va le déstresser et il s’en dormira. Pendant cette promenade dans le jardin, murmurez-lui des mots doux dans les oreilles. N’hésitez pas à lui caresser le dos.

Sachez que la promenade lui fera découvrir certaines choses qui alourdiront ses paupières. Conséquence ? Il va s’assoupir. Ne vous arrêtez pas quand bien même il s’endort. Continuez à le dorloter, à le mettre à l’aise.

Quand vous constaterez qu’il est entièrement dans les bras de Morphée, posez-le délicatement dans son lit, puis éteignez la lumière. Toutefois, gardez-vous de trop utiliser cette technique. Votre bébé pourrait confondre le temps de repos à la promenade.

Le bola de grossesse pour calmer un bébé

Parmi les techniques pour calmer un bébé figure l’usage du bola de grossesse. C’est vrai qu’il est utile pendant la grossesse. Cependant son usage après l’accouchement est accompagné de résultats satisfaisants. En effet, le bola de grossesse produit une succession de sons que l’enfant aurait mémorisés en milieu utérin. Quand il se mettra à pleurer, jouez-lui ce pendentif.

Il se souviendra du son in utero et se calmera pour enfin dormir. Pour cela, faites un bon choix de bola de grossesse. N’utilisez pas celui qui produit un bruit fort. Le choix d’un bola artisanal serait idéal.

N’oubliez pas aussi de chercher à comprendre les problèmes qui empêchent votre bébé de dormir. A tels maux, tels remèdes, dit-on. L’usage d’un médicament pour faire endormir son bébé n’est pas une bonne option.

La technique de l'emmaillotage pour calmer un bébé

Une autre technique pour calmer un bébé est l’emmaillotage. Cette pratique consiste à enrouler votre bébé dans une couverture légère, non synthétique et respirante.

Dans son ventre, le bébé était serré et enveloppé par les muscles utérins. Il se sent donc rassuré lorsque vous l’enveloppez de la même manière. L’emmaillotage permet aussi d’éviter que les bras du nourrisson ne s’agitent pendant qu’il dort. Effectivement, ces mouvements peuvent perturber son sommeil.

Pour emmailloter votre enfant correctement, il existe plusieurs techniques : le carré traditionnel ou le cocon noué avec une maxi écharpe ou encore des modèles spécifiques achetés en magasin spécialisé. Quelle que soit la méthode choisie, assurez-vous toujours que votre bébé puisse respirer facilement et n’utilisez pas cette technique si vous remarquez que cela gêne sa respiration. N’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels de santé pour savoir quelle méthode conviendrait mieux à votre enfant.

En utilisant ces méthodes avec patience et amour, votre petit bout sera plus calme lorsqu’il dormira. Mais souvenez-vous qu’un nouveau-né a besoin constamment d'attention particulière surtout en ce qui concerne son bien-être durant le sommeil. Bonne nuit !

Les bienfaits de la relaxation pour aider un bébé à s'endormir

La relaxation est aussi une méthode efficace pour aider un bébé à s’endormir. Effectivement, le corps et l’esprit des nouveau-nés ont besoin de calme pour se reposer correctement. Cela peut être obtenu en utilisant des techniques de massages, comme par exemple le massage cranio-sacré. Cette technique consiste à appliquer une légère pression sur certains points du crâne et du dos afin d’éliminer les tensions accumulées.

Le massage permet aussi de stimuler la circulation sanguine chez le nourrisson, ce qui favorise son sommeil profond et réparateur. Vous pouvez aussi écouter de la musique douce ou utiliser des bruits blancs pour créer une atmosphère apaisante dans la chambre de votre enfant.

De même, il existe divers jeux sensoriels que vous pouvez proposer à votre bébé avant qu’il ne dorme : des balancements doux sur vos genoux ou encore, un contact peau-à-peau favorisent sa détente physique et émotionnelle.

N’oubliez pas que chaque enfant est unique avec ses propres besoins en matière de sommeil. Si malgré toutes ces méthodes votre bébé continue d’avoir du mal à dormir, consultez un professionnel tel qu’un pédiatre ou un psychologue spécialisé dans les troubles du sommeil infantile.

Il faut accorder une attention particulière au bien-être nocturne de votre petit bout car cela contribue grandement au développement physique et mental harmonieux dont il a besoin dès ses premiers mois.