Déménagement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Il existe plusieurs aides financières auxquelles vous pouvez prétendre en cas de déménagement pour faire face aux dépenses que cela nécessite. L’attribution de ces aides dépend de divers éléments, dont votre situation familiale, financière ou professionnelle. Voici les informations que vous devez connaître sur les aides en question.

La prime de déménagement

La prime de déménagement est une aide allouée soit par la CAF (caisse d’allocations familiales), soit par la sécurité sociale agricole (MSA). Elle est destinée aux familles nombreuses avec minimum 3 enfants.

A lire aussi : Lit pour petite chambre : comment aménager votre espace ?

Quel est le montant de l’allocation ?

La somme maximale de cette prime est plafonnée à 995,54 euros pour 3 enfants à charge. Puis, chaque fois que le foyer s’agrandit, vous bénéficiez de 82,96 euros par enfant supplémentaire.

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Trois conditions sont nécessaires à remplir pour être éligible à la prime de déménagement. La première est d’avoir à charge au moins 3 enfants déjà nés ou qui vont naître. La deuxième condition concerne l’éligibilité de votre nouveau logement à l’allocation de logement à caractère familial (ALF) ou à l’aide personnalisée au logement (APL).

A lire également : Alarme maison : choisir les meilleures marques

Quant à la dernière condition, elle se rapporte à la date de votre déménagement. Vous devez le faire le 1er jour du mois de l’année civile de votre 3ème grossesse et le dernier jour du mois qui vient avant les 2 ans de votre dernier enfant.

Il faut noter que ces conditions doivent être remplies au plus tard dans les 6 suivant le déménagement.

L’aide du fonds de solidarité pour le logement

déménagementLe fonds de solidarité pour le logement (FSL) est géré par les conseils généraux. Leur aide financière au déménagement est réservée aux personnes en situation difficile personnelle. Elle est octroyée sous forme de prêts ou de subventions.

En dehors des frais de déménagement, l’aide FSL sert aussi à financer d’autres dépenses en rapport avec le nouveau logement. Il peut s’agir du dépôt de garantie, des frais d’agence, du premier loyer, de l’assurance habitation, etc.

Le montant maximum de l’aide ainsi que les conditions d’éligibilité sont fixés par département. Toutefois, la prime attribuée est variable en fonction du niveau de ressources du demandeur.

Les aides d’Action logement

Les aides d’action logement sont réparties en deux catégories, à savoir : le Mobili-pass et l’Agri-Mobilité.

L’aide Mobili-Pass

L’aide Mobili — pass est destinée aux salariés des entreprises non agricoles employant au moins 10 personnes. C’est la première condition d’éligibilité. La deuxième concerne le demandeur même qui doit déménager pour des raisons personnelles.

Puis, une distance d’au moins 70 km doit le séparer de son ancien domicile de sa nouvelle résidence. À défaut, il lui faut tout au moins 1 heure et 15 minutes de route qui le sépare de son ancienne résidence et de son lieu de travail.

Vous pouvez bénéficier de l’aide Mobili — pass sous forme de prêt ou de subvention. Quant à la subvention, elle vous permet de financer les dépenses liées à la recherche de votre nouvel appartement et votre installation.

En ce qui concerne le prêt, il couvre les frais liés à l’ancien et au nouveau logement. Pour ce qui en est du montant maximum de l’aide Mobili-pass, il est variable selon la zone où se situe votre nouvelle résidence.

L’aide agri-mobilité

L’aide Agri-Mobilité est allouée aux salariés du secteur agricole pour les accompagner dans leur mobilité professionnelle. Il y a également une aide Agri-mobilité-Jeune proposée aux jeunes de moins de 30 ans qui sont en alternance dans une entreprise agricole. C’est pour leur permettre de prendre en charge une partie de leur loyer.