Quelle aide pour isolation maison ?

Les défis d’un monde plus vert impliquent une bonne maîtrise de la consommation d’énergie. Cependant, les logements anciens sont reconnus comme des passoires thermiques. Pour inciter la population à optimiser l’isolation des maisons, le gouvernement a mis en place plusieurs aides.

MaPrimeRénov

L'instauration de cette aide fait son apparition en octobre 2020. Il remplace désormais l’aide Habiter Mieux Agilité que fournissait l’ANAH ainsi que le Crédit d’Impôt Transition Énergétique. La somme octroyée varie selon plusieurs critères comme : les types de travaux réalisés, le lieu de résidences et le régime fiscal de référence.

Lire également : Déménagement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

À présent, on se sert d'un code couleur pour faciliter la lecture du barème dans chaque logement. Notez que depuis de début de cette année (2022), on accorde uniquement cette aide pour l’isolation des maisons vieilles de plus de 15 ans.

L’aide Habiter Mieux Sérénité offerte par l’ANAH

L’Aide Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH est spécialement réservée aux ménages ayant un revenu modeste et très modeste. Les ménages modestes peuvent bénéficier d’un accompagnement à hauteur de 35 % du cout total des travaux d’isolation. Ce montant a un plafonnement de 7 000 €.

A lire en complément : Rénovation de salle de bains : combien ça coûte ?

Les ménages très modestes peuvent bénéficier d’un accompagnement estimé à 50 % du montant total des travaux. Ici, l’aide a un plafond de 10 000 €. Notez qu'on l'octroie si les travaux permettent de réduire la consommation énergétique du logement d’au moins 25 %. Ce quota est à respecter par les familles modestes ou très modestes.

Les Aides d’Action logement

Retenez qu'on ne réserve ces aides qu'aux personnes exerçant dans le secteur privé. Elles leur permettent de rénover entièrement leurs maisons sans oublier l’isolation. Vous pourriez bénéficier de cet accompagnement si vous vivez dans une commune désignée « Action Cœur de ville ». Les logements bâtis dans la zone C et la zone B2 définie par la loi Pinel en font aussi partis.

Sachez que les travailleurs peuvent également avoir un prêt avec un taux d’intérêt de 1 %. Il est plafonné à 10 000 € et remboursable en 10 ans au plus. Les ménages modestes qui achètent une « passoire thermique » peuvent opter pour le prêt accession (jusqu’à 40 000 € à 0,5 % d’intérêt).

 L’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Il s’agit d’un crédit bancaire dont le taux d’intérêt est égal à 0 %. Grâce à ce dispositif, vous pourriez obtenir un prêt d’une valeur de 30 000 € remboursable sur 15 ans. Dès cette année, les fonds octroyés devraient désormais avoir un plafonnement de 50 000 €. L’aide Eco-PTZ est accessible pour tous les citoyens. Enfin, vous pouvez vous rendre dans n’importe quelle banque en partenariat avec le gouvernement pour en profiter.