Rénovation de salle de bains : combien ça coûte ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent pousser à rénover une salle de bains. Mais avant de se lancer dans une pareille entreprise, il est essentiel d’évaluer le budget à prévoir. Quel est alors le coût réel des travaux d’une rénovation de salle de bains ? Pour tout savoir sur ces tarifs, lisez donc cet article.

Quel type de rénovation pour une salle de bains ?

La rénovation d’une salle de bains peut avoir lieu de diverses manières :

A découvrir également : Quelle aide pour isolation maison ?

  • Rafraîchissement de la salle de bains

Envie de donner un nouveau look à sa salle de bains même si elle est en bon état ? Dans ce cas, un petit rafraîchissement est l’option idéale. Il est donc possible d’installer de nouveaux meubles, d’opter pour une douche, d’utiliser un nouveau revêtement de mur, etc.

  • Adaptation de la salle de bains

L’adaptation d’une salle de bains désigne l’adaptation d’une vieille salle de bains vers une plus sophistiquée. On peut par exemple installer une douche italienne, poser une nouvelle baignoire, etc.

A lire également : Déménagement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

  • Renouvellement total de la salle de bains

Si on opte pour ce cas, il va falloir démolir totalement la vieille salle de bains et en reconstruire une nouvelle.

Rénovation d’une salle de bains : quels sont les tarifs ?

Le montant total de la réhabilitation d’une salle de bains est fonction des travaux choisis. Voici ci-dessous un précis des possibilités et de leurs tarifs :

La tuyauterie

Élément clé, la tuyauterie est essentielle pour l’apport et l’évacuation d’eau dans les toilettes, le lavabo, etc. Ainsi, si l’on désire décaler les sanitaires, il faudra détourner les conduites. S’il s’agit d’une grosse ou d’une petite rénovation de salle de bains. Il est alors recommandé de faire appel à un professionnel afin qu’il inspecte la tuyauterie. Le coût cette intervention varie de 360 à 880 €, y compris l’installation et la TVA.

Le revêtement de sol

Une salle de bains est déjà une salle humide. Il est donc nécessaire de poser le sol approprié.

  • Dalles de carrelage en terre cuite

Ce type de sol résiste très bien à l’eau et est facile à entretenir. En plus de ses caractéristiques, l’avantage de ces dalles de carrelage en terre cuite est qu’elles peuvent reproduire l’apparence d’autres matériaux. Nous avons alors des dalles imitation béton, bois, etc. Le prix des dalles est de 10 à 90 €/m².

  • Sol en bois

Un sol en bois peut bel et bien être utilisé dans une salle de bains. Toutefois, il faut faire attention à quelques points. Il est donc recommandé d’utiliser une essence de bois avec une longévité entre I et III, d’organiser à l’avance des joints de dilatation et de s’assurer que le collage tient bien. Pour le prix du sol en parquet, il faut prévoir 25 à 180 €/m². Par contre, pour celui du sol en laminé, il faut entre 10 à 50 €/m².

Le revêtement mural

On peut parachever les murs d’une salle de bain avec différents matériaux.

  • Dalles murales

Que ce soit en terre cuite ou en pierre naturelle, les dalles murales sont très appréciées sur le marché. Elles sont étanches et peuvent être facilement nettoyées. Pour le prix, il faut prévoir 10 à 90 €/m².

  • Tadelakt

Pour que la salle de bains ait un style unique, le tadelakt est le choix parfait. En effet, cet enduit-stuc traditionnel est d’origine marocaine et crée un décor charmant et authentique. Il résiste également à l’eau et aux différents chocs. Son prix est à partir de 130 €/m².

Le revêtement de plafond

Dans une salle de bains, l’humidité est un facteur qu’il ne faut pas négliger. Voici les revêtements possibles en fonction du type de plafond.

  • Plafond en bois

Il est possible de poser un plafond en bois dans une salle de bains. Pour l’appliquer, il est recommandé d’opter pour une essence tropicale comme l’ipé ou le padouk. Il est également nécessaire de prévoir des joints de dilatation pour empêcher la dilatation du matériau. Son coût est de 15 à 30 €/m².

  • Plafond en aluminium

Le plafond en aluminium comprend des lames posées à la verticale ou à l’horizontale. Il existe aujourd’hui plusieurs couleurs et finitions qui permettent de se conformer à toutes les décorations intérieures. Son prix est de 160 à 200 €/m².

Les sanitaires

Du côté des sanitaires, nous avons les toilettes, la douche, la baignoire, etc. Les toilettes peuvent être posées au mur ou au sol et être totalement visibles ou introduites dans une paroi. Leur prix est de 270 à 1000 €, y compris la pose et la TVA. Quant à la baignoire, il y a plusieurs possibilités : la baignoire classique, la douche-baignoire... Son coût est par contre de 300 à 3000 €, y compris la pose et la TVA. Pour la douche, il est possible de faire le choix entre la douche-cabine, la douche à recevoir et la douche italienne. Son prix varie de 370 à 2000 €, y compris l’installation et la TVA.

Au total, le prix d’une rénovation de salle de bains peut varier entre 3000 et 25 000 €. Le montant définitif résulte des différents matériaux choisis, de la taille de la salle de bains et du luxe souhaité.