Achat immobilier à Strasbourg : Dans quelle ville réaliser une bonne affaire ?

Achat immobilier à Strasbourg : Dans quelle ville réaliser une bonne affaire ?

En 2017, les biens immobiliers ont repris de la valeur. Les prix d’acquisitions ont augmenté dans les grandes villes. Toutefois, les acheteurs peuvent toujours réaliser de bonnes affaires avec les écarts de prix au mètre carré. Pour les vendeurs, la hausse du prix de l’immobilier ne fait que rentabiliser leur placement. Découvrez en outre un aperçu de l’évolution des prix dans cet article.

Le Schiltigheim avoisine les 5000 euros le mètre carré

Le prix de l’immobilier est difficile à maîtriser actuellement à Schilitgheim. En effet, cette ville au nord de Strasbourg devient la cible de nouveaux résidents. Les acquéreurs sont nombreux à disputer les propriétés, ce qui crée une hausse en flèche du prix de l’immobilier. Actuellement, cette hausse est évaluée à une hauteur de 8% sachant que certains propriétaires n’hésitent pas à mettre « 5000 euros/m2 » sur le papier. Si un an plus tôt un appartement de 100 m2 se vendait à 250 000 €, aujourd’hui, l’acquéreur devra débourser 270 000 € pour ce même logement. En l’espace d’une année, cet écart de prix est jugé important.

Mulhouse : une ville plus stable

Après une euphorie d’achats et de ventes, Mulhouse retrouvent actuellement la paix. En effet, même si les demandes ne chutent pas, le nombre de propriétés mises en vente sur le marché a baissé. En conséquence, cela a permis de maîtriser les prix. Si vous êtes acheteur, profitez de cette stabilité passagère pour acquérir un logement à 2000 € le m2.

Haguenau : visez les logements aux périphéries de la gare

Les ventes à Haguenau poursuivent le même rythme, on note même une hausse de 20 % des ventes en 2018. Par contre, les inflations ne sont pas spectaculaires. Les prix augmentent timidement à une hauteur de 3%. De plus à Haguenau, les bonnes affaires ne manquent surtout dans les quartiers autour de la gare. Un particulier peut même acquérir un studio de 30 à 40 m2 pour une somme de 60 000 €.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*