Travailleur indépendant : comment le portage salarial peut mettre votre profession en sécurité ?

Le statut micro-entrepreneur est généralement considéré comme le plus facile à mettre en œuvre pour un professionnel souhaitant travailler en indépendant. Et pourtant, il présente aussi la limite d’un chiffre d’affaires plafonné. Eh oui, tous les statuts accessibles aux entrepreneurs ont leurs difficultés et contraintes spécifiques. Heureusement que le portage salarial a été créé pour apporter une protection optimale aux indépendants. Mais qu’est-ce que c’est et quels sont ses avantages ? Les réponses dans cet article.

La solution qui redessine votre liberté professionnelle

Le portage salarial est pour tout travailleur indépendant une nouvelle façon de travailler avec plus d’autonomie, de protection et de liberté. C’est la parfaite combinaison entre l’indépendance et le salariat. En bref, c’est une relation contractuelle tripartite entre vous (professionnel indépendant), votre client et l’entreprise de portage salarial. 

A découvrir également : Quels sont les documents nécessaires pour obtenir un certificat de non gage pour une moto ?

Qu’est-ce qui distingue le portage salarial des autres statuts ? 

Le portage salarial offre à son porté, une couverture sociale complète. En tant que professionnel indépendant, vous bénéficiez : 

  • d’une assurance chômage, 
  • d’une assurance maladie, 
  • des droits à la retraite, 
  • des congés payés, 
  • d’une sécurité sociale en cas d’arrêt maladie,
  •  d’une mutuelle collective d’entreprise et, 
  • d’une prévoyance. 

En contrepartie, vous lui payez une commission en pourcentage (généralement 5 à 10%) sur votre chiffre d’affaires et celui-ci vous verse ensuite le reste sous forme de « salaire » mensuel. Cela dit, c’est votre entreprise de portage qui se charge de facturer et de relancer vos prestations chez votre client. 

A lire aussi : Recyclage au bureau : un engagement écologique indispensable

Les secteurs adaptés au portage salarial

Que vous travailliez dans le domaine des ressources humaines, de la communication, de l’informatique, du marketing, de l’audit, du management et de la formation, vous pouvez choisir le portage salarial pour exercer sereinement votre profession. Généralement, cette forme d’emploi s’oriente surtout vers les secteurs de l’expertise et du conseil. Dès lors, certains secteurs comme l’aide à la personne, la médecine ou l’éducation sont interdits en portage salarial. 

Les bonnes raisons d’opter pour cette forme d’emploi

En choisissant le portage salarial pour votre activité en freelance, vous tirez profit de plusieurs avantages. Bien évidemment, le principal reste la formule de protection sociale complète liée à votre contrat de travail. Vous gardez votre statut d’indépendant tout en profitant de la sécurité sociale d’un salarié. 

D’autre part, cette forme d’emploi incombe également à l’entreprise de portage de gérer toutes les formalités administratives, juridiques, comptables et fiscales de votre activité. Plus besoin de se casser la tête avec le calcul des cotisations sociales ou la souscription à une assurance professionnelle ! Avec le portage salarial, vous n’avez plus à s’occuper des démarches administratives.

Mais les avantages ne se résument pas à cela. En tant que porté, vous aurez également droit à des formations pour développer vos compétences, d’un réseau dynamique pour partager des retours d’expériences et de faire valoir votre expertise avec d’autres consultants indépendants.

Vous l’aurez compris ! Le portage salarial reste l’excellente option pour apporter une crédibilité et une sécurité optimale à votre activité freelance. Pas seulement grâce à une gestion de l’aspect administratif plus simple, mais vous pouvez aussi profiter d’une couverture sociale complète. Un peu comme si vous travailliez en entreprise, mais que vous pouvez choisir vos horaires, vos missions, votre lieu de travail et votre tarif ! Trop tentant, non ?