Maserati

Logo Maserati : histoire de la marque et origine du symbole

Maserati est un constructeur d’automobiles spécialisé dans les voitures de sport, de luxe et de course. S’il y a un aspect qui est très clair, c’est que la marque a choisi la classe privilégiée pour commercialiser ses produits.

De toute évidence, avant d’avoir cette réputation telle que connue aujourd’hui, l’entreprise a traversé bien des étapes. Si vous désirez en savoir plus sur l’histoire de la marque, lisez donc ce qui suit.

Lire également : Logo FC Barcelona : histoire de la marque et origine du symbole

Histoire de la marque Maserati

D’origine italienne, Maserati a connu une histoire qui a fait intervenir de nombreux acteurs du secteur de l’automobile. Ce récit peut se subdiviser en cinq parties.

La période des frères Maserati

En 1914, à Bologne, cinq frères de la famille Maserati s’associent pour développer la ligne de voitures qui porte leur nom. Durant cette année, les modèles ne portent pas encore la dénomination de la marque. La raison est simple. Deux des frères Alfieri et Ettore sont engagés dans la firme Diatto.

A découvrir également : Todd Spiewak : biographie du mari de Jim Parsons

Ils fabriquent en 1922 leur premier véhicule de course du nom de Tipo 20 qui n’a pas pu remporter sa première course. Cependant, en 1924 à une compétition de Monza, le premier modèle des frères connaît son premier succès. Cette victoire encourage les constructeurs à mettre en compétition une nouvelle Diatto huit cylindres. Avec l’échec enregistré par cette dernière automobile, la marque quitte la compétition.

Alfieri et son frère décident alors d’évoluer de façon indépendante en lançant leurs propres voitures. De ce fait, en 1926, ils font connaitre au public la Tipo 26, la première vraie bagnole du nom de Maserati.

L’ère de la famille Orsi

Après avoir obtenu leur premier modèle, la firme Maserati remporte une compétition dénommée la Targa Florio. En 1932, le concepteur principal Alfieri tire sa révérence.

Les autres frères revoient alors l’organisation de l’entreprise. En 1935, ils vendent leurs actions à la famille Orsi. Cette dernière connaissant ses limites signe juste un contrat de dix ans.

Pendant cette période, Maserati concentrera ses efforts sur des moteurs plus petits. Cela n’a pas empêché d’avoir quelques succès. Il faut citer :

  • La course américaine des 500 miles d’Indianapolis ;
  • Le championnat américain de course automobile AAA ;
  • Le Championnat du monde de 1957.

Dans le même temps, il faut compter les véhicules comme la Tipo 8 CTF, la Tipo 60 et 61 ou encore la 3 500 GT.

L’époque Citroën

Malgré le succès obtenu avec la famille Osri, Maserati rencontre quelques difficultés financières. La marque signe un nouveau contrat avec la firme Citroën en 1968. Cette association donne naissance à trois nouveaux modèles performants, à savoir : la Bora, la Merak et la Khamsin.

La période Alejandro de Tomaso

En 1975, Citroën quitte l’association formée avec Maserati à cause de l’échec enregistré avec quelques véhicules. Alors, la marque italienne signe un nouvel accord avec Alejandro de Tomaso.

De toute évidence, de nouvelles séries furent proposées au grand public et firent sensation. Au nombre de ces modèles figurent la remarquable berline Biturbo et ses dérivés.

L’ère Chrysler, Fiat et Ferrari

Au début des années 80, Maserati change à nouveau de main. La firme sort deux modèles luxueux avec le soutien de Chrysler pour la population américaine. Malheureusement, les automobiles mises sur le marché ne connurent pas un véritable succès.

C’est alors qu’en 1987, Fiat entre en scène, et essaie de mettre en relation Maserati et Ferrari ; deux marques qui sont pourtant en concurrence.

Origine du symbole de Maserati

Maserati

Le logo de Maserati a connu de nombreuses modifications au fil du temps. Le tout premier modèle vient du sixième frère de la famille Maserati, du nom de Mario. Il s’agit d’un trident qui repose sur une fontaine. Le trident représente l’emblème de la Bologne, ville natale des frères concepteurs.

De 1926 à 2020, l’emblème a connu dix changements. Le premier logo obtenu met le trident dans un cadre rectangulaire avec le nom de la marque en dessous du symbole.

De 1937 à 2015, le monde assiste à un emblème mis dans une figure ovale. Les couleurs dominantes restent le rouge et le bleu. Le blanc est choisi comme le fond de l’emblème.

À partir de 2015, la forme ovale et les couleurs rouge et bleu disparaissent. Désormais, le trident est dessiné au noir. Il est en miniature par rapport au mot Maserati mis en majuscule. En 2020, le nom reçoit un design particulier qui lui rend plus attractif.