Le balisage maritime : que faut-il savoir ?

Contrairement à la terre ferme qui reste assez explorée et dont les dangers sont facilement identifiables, la mer est une vaste étendue d’eau qui ne livre pas tous ses secrets. C’est pourquoi la signalisation maritime a été inventée. Ainsi, la mer est plus facile à explorer. Que faut-il savoir sur le balisage maritime ?

Qu’est-ce que le balisage maritime ?

Le balisage maritime est une méthode qui permet de délimiter les zones dangereuses en mer en se servant de balises fixes ou flottantes. Ainsi, les conducteurs guident leurs bateaux et navires sereinement sur la mer. Puisque le besoin de matériaux de signalisation maritime se fait ressentir, plusieurs entreprises proposent ce type de produits. C’est le cas de Mobilis qui est spécialisé dans la signalisation maritime, l’amarrage et les bouées d’acquisition de données.

A découvrir également : 5 astuces imparables pour avoir un ventre plat

À quoi sert le balisage maritime ?

Pour réussir le balisage maritime, il faut installer différents types de balises qui ont chacun leurs spécificités. Certains délimitent les dangers en mer tels que les rochers, les épaves et les bancs de sable. Ils permettent également de définir la zone de navigation. D’autres balises permettent de faciliter l’accès aux ports. Il existe aussi des balises qui indiquent les dangers isolés, l’eau saine et les marques spéciales.

Les balises indiquent une information différente selon leur couleur. Mais, lorsque la nuit tombe, elles sont beaucoup plus difficiles à identifier. C’est d’ailleurs pourquoi certaines d’entre elles clignotent la nuit.

A lire aussi : Convertir des ares en mètres carrés

Comment interpréter le balisage maritime ?

Pour que le balisage maritime soit efficace, il est important de connaître les règles et de savoir interpréter chaque type de balise selon sa couleur, ses caractéristiques physiques et sa position. Il existe des balises qui permettent d’indiquer la position du danger. Il s’agit des balises cardinales. Celles-ci sont au nombre de quatre et chacune d’elles indique l’un des points cardinaux.

La balise cardinale Nord est identifiable grâce à ses deux cônes noirs dirigés vers le haut et sa base jaune. La balise cardinale Sud possède deux cônes noirs dirigés vers le bas, un centre jaune et une base noire. La balise cardinale Est est caractérisée par deux cônes noirs qui forment un losange, la partie inférieure du centre est jaune et tout le reste est noir. Enfin, la balise cardinale Ouest possède deux cônes noirs qui forment un sablier et la partie supérieure du centre est noir. Chacune de ces balises indique que pour éviter le danger, il faut se diriger dans le sens contraire.

Les balises tribords et bâbords indiquent respectivement de passer à gauche et à droite. Elles sont différenciables grâce à leurs couleurs et leurs formes.