Qu'est-ce que l'affaire Porta Potty

Qu'est-ce que l'affaire Porta Potty ?

Au cours du mois de mai de cette année, le monde de la téléréalité et celui des influenceuses a été secoué par le scandale du Porta Potty. Cette affaire mêlant pratiques déshumanisantes et argent a été longuement commentée sur les chaînes de télévision et largement relayée à travers la toile. Ces pratiques dégradantes semblent impliquer des personnalités d’ici et de Dubaï. Qu’en est-il exactement ?

Les pratiques décriées sont-elles réelles ? Peut-on faire foi aux témoignages de certaines victimes d’origine africaine ? Nous avons mené pour vous l’enquête sur ces pratiques qui ont choqué la toile.

A lire également : Saferome. Net : ROMs et des émulateurs gratuits

Porta Potty : un nouveau scandale dans l’univers de la téléréalité

Pour commencer, il est important de faire le point sur le terme «Porta Potty » qui signifie littéralement « femmes toilettes ». Cette définition renseigne à suffisance sur le caractère dégoutant de cette affaire qui a secoué et choqué toute la toile et le monde entier. En réalité, la sonnette d’alarme a été tirée par de nombreux blogueurs spécialisés dans le domaine de la téléréalité.

Ces derniers ont multiplié des révélations choquantes sur des pratiques déshonorantes, dégradantes et même avilissantes auxquelles se livrent certaines des starlettes de la téléréalité d’Asie, d’Europe, d’Amérique et d’Afrique dans la ville de Dubaï en échange de fortes sommes d’argent. Selon les révélations, ces jeunes dames pourraient gagner des dizaines de milliers d’euros à travers des activités d’Escort-girl.

A lire aussi : Moon Knight : exlication de la fin

Porta Potty : argent et pratiques sexuelles bizarres dans le monde de la téléréalité

On peut penser qu’il y a rien de bien grave et se dire que ce type d’activités est aussi vieux que le monde. Mais là où tout change, c’est lorsqu’on se penche sur les détails de ces pratiques. On a pu observer sur des vidéos vraisemblablement tournées à Dubaï que ces jeunes femmes s’adonnaient à la scatophilie, à la zoophilie et même à la pédophilie avec des personnalités de la ville. La sensibilité et la violence des images qui ont fait le tour de la toile ont choqué le monde entier.

Qu'est-ce que l'affaire Porta Potty

Et la question qui est monté à l’esprit de tous, c’est comment de tels choses peuvent avoir lieu dans un monde civilisé et respectueux des droits humains. Ce phénomène touche presque tout le monde entier car d’après les différents témoignages grappillés ci et là, on constate que les influenceuses qui sont victimes de cette pratique se recrutent dans le monde de la téléréalité en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique.

Porta Potty : des pratiques humiliantes et déshumanisantes

Les prédateurs qui se trouvent à Dubaï passent par des agences de recrutement louches pour proposer des sommes mirobolantes à ces starlettes qui ne se doutent aucunement de ce qui les attend une fois sur place.

Car il faut le dire, d’après les témoignages de certaines victimes, vous signez un contrat avant votre départ et une fois sur place, vous ne pouvez plus faire machine arrière lorsque vous constatez qu’on a pris le soin de vous cacher le traitement inhumain qui vous est réservé en contrepartie de l’argent que vous avez encaissé. Dès lors vous êtes quelque peu obligés de vous soumettre. Cet aspect de la chose lui confère un caractère criminel qui nécessite une intervention appropriée des gouvernements.

Enquête sur la véracité des propositions et de la pratique du Porta Potty

Un adage bien connu dit qu’il n y a généralement jamais de fumée sans feu. Une telle affaire de mœurs ne peut pas autant choquée le monde et ne relever que du mythe ou de l’imagination. Si les influences de l’hexagone (qui bénéficient d’un meilleur environnement de travail et de salaire)  avouent avoir reçu des propositions très suspectes qu’elles ont déclinées, on ne peut pas toujours en dire autant pour celles venant des pays pauvres l’Asie ou de l’Afrique.

Toujours est-il que quelle que soit la condition financière des femmes impliquées et leur apparent consentement, il est inadmissible que de telles pratiques puissent même être mentionnées. Une enquête internationale devrait être diligentée pour mettre hors d’état de nuire des pervers qui s’adonnent à ce genre de pratiques afin de préserver la dignité humaine.