Développement psychologique : comment se comporte l’enfant de 0 à 4 ans ?

Développement psychologique : comment se comporte l’enfant de 0 à 4 ans ?

Votre premier petit bout de chou est né et vous appréhendez déjà son éducation ? Ce petit être tant attendu va enfin combler votre famille. Malgré tout, il faudra connaitre un peu mieux les comportements d’un enfant pour mieux l’appréhender. Les bébés ne se conduisent pas de la même manière qu’un enfant de 6 ans. Ils ont leurs façons de communiquer et d’exprimer leurs besoins. Pour ne pas tomber dans le désarroi, vous devrez apprendre à interpréter les comportements d’un enfant en bas-âge. Cet article vous y aidera beaucoup.

Six semaines

Depuis sa naissance, un enfant passe par de grandes phases de développement psychologique. À six semaines, même si sa vision est encore floue, il s’habitue déjà avec le parfum et l’apparence des personnes qui s’occupent de lui. Il sourit tout particulièrement lorsque sa mère est là.

Huit mois

À cet âge, l’enfant commence à se détacher de sa mère et à se sentir comme un être à part entière. Toutefois, dès qu’il éprouve un besoin ou qu’il se sent en difficulté, il la demandera aussitôt. Les huit mois de bébé sont riches en découvertes. Il s’impressionne de ce qui l’entoure et n’hésite pas à explorer les objets avec ses cinq sens.

Neuf mois

Au bout de 9 mois d’existence, l’enfant commence à expérimenter des nuits agitées. En effet, c’est à partir de cet âge que les cauchemars surgissent. Pour autant, ce n’est pas systématique pour tous les enfants. C’est surtout typique des enfants qui vivent mal de leurs séparations avec leurs mères.

Dix-huit mois

À 18 mois, l’enfant refuse d’obéir à tout ordre. En effet, il veut se montrer qu’il est devenu un individu ayant ses propres besoins et attentes. Les cumuls de « non » qu’il répète à longueur de la journée ne sont en effet que des signes d’affirmation de soi.

Deux ans

À partir de deux ans, un enfant reconnait l’angoisse de l’existence. Ses craintes commencent à surgir. Il peut avoir peur de certains insectes, d’une grosse peluche ou encore du noir. C’est pour ces raisons que les cauchemars deviennent plus fréquents. D’où, l’enfant peut être nerveux dans la journée.

Quatre ans

À quatre ans, l’enfant est capable de reconstituer son univers. Il connait par cœur ses parents, ses frères et sœurs. Il peut même mémoriser tous les noms des membres de la famille plus élargie, des copains de la classe ou encore de la maîtresse de l’école. Il sait connaitre une fille et un garçon. Il commence également à affermir ses talents en dessins.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*