Mon voisin fume de l'herbe et ça sent chez moi : que faire ?

Mon voisin fume de l'herbe et ça sent chez moi : que faire ?

Vous avez un petit souci avec votre voisinage : un de vos voisins semble fumer du cannabis dans son appartement et les odeurs arrivent jusque chez vous. Pour faire face à ces nuisances, il est possible d’essayer des astuces naturelles afin d’éliminer l’odeur qui persiste quotidiennement. 

Des astuces pour limiter les odeurs de cannabis et autres issues du voisinage

L’odeur de cannabis et autres substances fumées, comme le tabac, peuvent réellement affecter votre quotidien. Les odeurs peuvent devenir parfois insupportables à sentir chaque jour. Alors, comment éliminer une telle odeur lorsque votre voisin vient de fumer ?

A lire en complément : Porte qui grince : astuces infaillibles pour la faire taire et retrouver la tranquillité

Utiliser des encens et des bougies parfumées pour cacher l’odeur

Tout d’abord, installez chez vous de doux parfums grâce à des bougies, des encens ou même des huiles essentielles. Achetez les odeurs qui vous plaisent le plus et allumez les bougies et encens lorsque votre voisin vient de fumer à côté de votre appartement ou de votre maison.

En quelques minutes, l’odeur de cannabis (et même du tabac) disparaîtra pour laisser place à un doux parfum de lavande ou de linge frais.

A lire en complément : Insert de cheminée à bois ou granulés : les meilleurs fournisseurs à Le Muy

Le café, le meilleur allié face à une odeur de cannabis

Pour totalement cacher l’odeur sur le long terme, vous pouvez utiliser du marc de café ! Ce produit permet d’effacer totalement les terpènes, à l’origine de l’odeur de cannabis notamment.

Gardez votre marc de café et disposez-le dans de jolies coupelles où l’odeur reste.

Le bicarbonate de soude, un meilleur ami pour cette situation !

Vous connaissez peut-être déjà bien ses bienfaits dans votre maison. Le bicarbonate de soude n’est pas un inconnu pour cacher les odeurs. Son pouvoir est tellement puissant que même une odeur de cannabis provenant de votre voisin ne lui résistera pas. Pour l’utilisation, faites comme le marc de café et adieu les odeurs de cannabis et de tabac !

L’utilisation du vinaigre blanc face à une telle odeur

Enfin, vous avez une autre astuce de grand-mère qui permet de cacher de nombreuses odeurs. Peu importe les activités de votre voisin, vous serez sauvé.

Pour ce faire, faites bouillir du vinaigre blanc dans une casserole. Une fois que cela est prêt, amenez ce liquide prêt de l’odeur, dans la pièce de votre appartement où c’est insupportable. Grâce aux vapeurs du vinaigre blanc, l’odeur devrait totalement disparaître rapidement.

Mon voisin fume de l'herbe et ça sent chez moi : que faire ?

Aux yeux de la loi, votre voisin n’a pas le droit de fumer de cannabis

Que vous ayez envie d’appeler la police ou non, sachez tout de même que si vos voisins fument, par exemple, du cannabis, une substance illicite en France, ces voisins font une infraction au droit pénal. Ils n’ont simplement pas le droit de fumer du cannabis.

Si vos voisins fument du tabac, certaines lois vous protègent des nuisances en termes d'odeurs, ce qui est aussi le cas pour le cannabis selon les articles L1422-1 et L1422-2 du Code de la santé publique.

Ainsi, si après plusieurs tentatives de suppressions des odeurs lorsque votre voisin vient de fumer ont échoué, il est possible de lui envoyer un courrier ou de le contacter pour lui demander de trouver une solution pour pallier le problème. Si cela persiste, que vous ne trouvez pas de solution et aucune réponse de la part de la personne concernée, il est possible de déposer plainte auprès de la police pour trouble du voisinage.

Comment aborder la situation avec votre voisin et trouver une solution amiable

Pensez à bien garder à l'esprit que la communication est la clé pour résoudre ce genre de problème. Avant d'envisager des actions légales, pensez à bien étudier le sujet afin qu'ils soient plus réceptifs. Choisissez un moment où vous êtes tous les deux calmes et disponibles pour discuter.

• Soyez poli et respectueux : Il est primordial de ne pas s'emporter ou d'être agressif envers votre voisin. Restez courtois mais ferme dans vos propos.

• Expliquez la situation clairement : Expliquez calmement comment son comportement affecte votre qualité de vie sans attaquer personnellement son choix ou sa personnalité.

• Proposez des solutions amiables : Proposez-lui différentes solutions qui peuvent aider à supprimer les odeurs comme par exemple utiliser un filtre à charbon actif, prendre l'air régulièrement, etc.

Si malgré tout cela rien ne change et si le problème persiste, vous pouvez envisager des démarches légales en dernier recours.

Les actions légales à entreprendre si votre voisin ne respecte pas votre droit à un environnement sain

Si votre voisin continue de fumer du cannabis malgré vos demandes répétées et que cela a un impact considérable sur votre qualité de vie, vous pouvez envisager des actions légales. Avant d'entreprendre quoi que ce soit, veillez à collecter les preuves nécessaires, telles que des photos ou des vidéos qui attestent de la présence de fumée chez vous, notamment dans les parties communes.

Informez-en votre propriétaire s'il y en a un. Si celui-ci ne fait rien pour remédier à la situation, il est temps de consulter un avocat spécialisé en droit immobilier afin qu'il puisse vous conseiller sur les démarches juridiques possibles.

Dans certains cas précis et sous certaines conditions, le dépôt d'une plainte auprès des autorités compétentes peut être possible. Il faut toutefois savoir que les procédures judiciaires peuvent prendre beaucoup de temps et coûter cher, donc pensez à bien vous renseigner avant toute action.

Il existe aussi une autre alternative appelée la médiation, qui consiste à faire intervenir un tiers neutre pour faciliter le dialogue entre voisins sans passer par une procédure plus lourde, mais cette option dépendra avant tout du bon vouloir du voisin indélicat.

Si tous vos efforts amiables échouent face à un voisin qui continuera sa consommation abusive malgré vos requêtes, alors il faudra peut-être envisager ces recours légaux pour protéger son environnement immédiat et ainsi préserver sa santé psychologique au sein même de son domicile, où chacun doit pouvoir profiter pleinement de ses droits fondamentaux.